La nouvelle Mercedes-AMG GT R vient d’être dévoilée lors du Goodwood Festival of Speed, sur les terres du Duc de Richmond.

Voilà la tant attendue grande soeur de la AMG GT-S et une chose est sûre, elle fait sensation. La Mercedes-AMG GT R se devait d’être bestiale, encore plus que la GT-S. Et on peut dire que les ingénieurs et mécanos de la firme à l’étoile ont tenu le cahier des charges.

Sous le capot démesuré se cache toujours le V8 4.0l biturbo mais revu à la hausse. Au menu, 75ch et 50Nm de plus, sans oublier une petite diète permettant de perdre 90kg. Au final, la GT R affiche 585ch et 699Nm pour un poids de 1 554kg. Comme sur la version S, la puissance est transmisse à l’essieu arrière via une boite sept rapports à double-embrayage qui a éte optimisée pour cette R, le premier rapport étant plus long tandis que le septième est plus court. Coté performances, le puissance supplémentaire et la perte de poids permettent à cette GT R de raccourcir le temps du 0 à 100 de 0,2s pour l’abattre en 3,5s et pouvoir taquiner les 318km/h.

Si l’ajout de puissance n’est pas visible à l’arrêt, impossible de la confondre avec une « petite » GT-S. Déjà à l’avant, la grille AMG Panamericana dérivée de la GT3 de course, les ailes élargies de 4,57cm et les plus grosses entrées d’air donnent le ton de la radicalité de cette GT R. A l’arrière, le gros aileron fixe en carbone offre plus d’appuis. Et cette peinture verte « AMG green hell magno » exclusive à cette version lui donne l’air d’être à l’affut. Cependant, tous les changements ne sont pas forcement visibles, le dessous de la voiture a été complètement revu et bénéficie d’un aero actif. En effet, Mercedes-AMG a placé un composant en carbone de 1,99kg sous l’avant qui au delà de 80km/h en mode RACE descend de 4cm permettant d’augmenter l’entrée d’air.

Un nouveau système d’échappement plus léger de 5,9kg avec une sonorité plus typée course fait son apparition. Une autre innovation et grande première sur un modèle Mercedes-AMG c’est les roues arrières directrice qui permettra à cette GT-R d’être plus agile en courbes. En dessous de 100km/h les roues arrières tourneront du coté opposé aux roues avant alors qu’au delà de cette vitesse, les deux essieux tourneront du même coté. D’origine, la GT R aura un différentiel à glissement limité controlé éléctroniquement. Le tube de torsion passe à la fibre de carbone lui permettant de se délester de 13,8kg soit près de 40% plus léger. Si le client veut faire perdre encore un peu de poids de sa GT-R, l’option des freins en composite céramique peuvent toujours être installé.

A l’intérieur, les sièges performance standards de chez AMG sont habillés de cuir Nappa ainsi que de microfibre DYNAMICA. Les sièges peuvent être associés, en option, à des ceintures de sécurité jaunes.

PHOTOS

VIDEO