Dans notre activité automobile, nous sommes amenés toute l’année à jongler entre la photo et la vidéo. Dans ces deux cas, nous avons besoin de qualité. Tout faire avec un seul boîtier ? Voici le défi à relever avec le Sony A7S II.

La photo

Le Sony A7S II est le remplaçant de l’A7S, l’hybride plein format bien reconnu de la marque. Au programme : quelques retouches pour la photo mais surtout, de gros plus pour la vidéo.

Sony-A7S-II

La qualité de fabrication du boîtier est exemplaire

Le capteur reste à 12Mpx mais se voit stabilisé sur 5 axes. Pour la photo, son avantage et de pouvoir monter très haut dans les ISO, 409.600 pour être précis. C’est impressionnant mais en général vous n’irez jamais à plus de 51.000 car après, le bruit est juste intenable. Mais que se passe-t-il jusqu’à 51.000 ? C’est impressionnant, ce boîtier voit dans le noir.

Sony-Alpha-7S-mk-II

Autofocus convaincant et très bonne sensibilité, il est très bon pour la photo

La qualité des photos est très bonne sans pour autant rivaliser avec son frère A7R II (42Mpx). Le rendu est très argentique par rapport à ses concurrents reflex ou hydrides ce qui lui confère un certain charme à mon sens. La polyvalence du boîtier associé à l’optique Zeiss 24-70 de notre essai m’auront enchanté ! Le Wifi et le NFC m’auront également permis de transférer les images sur mon smartphone très rapidement. Dommage cependant que les menus soient aussi compliqués et l’écran non-tactile.

Sony-A7S-II

Le rendu est impressionnant que ce soit en photo ou en vidéo

La vidéo

Là où l’A7S II m’aura complètement bluffé, c’est sur la vidéo. Premier gros plus : la stabilisation 5 axes dans le boîtier + 2 axes sur l’optique. Pour moi qui shoot la plupart du temps à main levée, c’est du bonheur. La fluidité de la bague de l’optique pour zoomer m’aura également permis de réaliser des plans à la main dont un reflex ou un compact aurait été incapable.

Nouveau, l’A7S II offre la 4K en natif, plus besoin de boîtier externe. Le pied, c’est qu’en Full HD 1080, la cadence peut atteindre 120 images par secondes ! A vous la fluidité et les jolis ralenti. L’image est d’une qualité impressionnante compte tenu des 12Mpx et le parfait rendu de la profondeur de champ associé au superbe grain quelque soit la luminosité donnent des séquences de haut vol pour l’amateur que je suis.

Sony-A7S-II

L’avantage de cet A7S II, sa polyvalence, notamment pour la visée au poing

Ce Sony a également l’avantage de proposer le S-Log 3 pour pouvoir capter le plus de couleurs possible afin d’avoir la plus grande latence possible en post-traitement. Je n’ai malheureusement pas pu pousser plus là dessus en raison d’un logiciel capricieux mais quand on voit ce que les pros font avec, c’est à tomber …

Bilan

Le bilan est bon, très bon, génial même. Cependant, l’A7S II s’échange contre 3.500€, c’est 1000€ de plus que son prédécesseur et si vous n’êtes pas des vidéastes à la recherche de la polyvalence, il vaudra mieux chercher ailleurs. Si en revanche c’est votre cas, n’en jetez plus ! Voici LE boîtier quasi parfait. Une stabilisation bluffante, la 4K en natif, une fluidité d’image impressionnante et une préhension/qualité perçue au top. Dommage cependant que l’écran ne soit pas orientable à 180°, que les menus soient aussi compliqués et qu’il soit aussi cher. Quoi qu’il en soit, si j’avais les moyens, je craquerais immédiatement. Il me manque déjà d’ailleurs.

FICHE TECHNIQUE

CAPTEUR

IMAGE & EXPOSITION

ECRAN ET VISEUR

MÉMOIRE & ALIMENTATION

FONCTIONNALITÉS

VIDÉO

ENTRÉES & SORTIES

DIMENSIONS & POIDS